Conseils pour investir efficacement

mardi, 09 août 2016
Share

Acheter un bien immobilier fait partie des investissements les plus sécurisés mais peut aussi s'avérer audacieux si vous n'êtes pas préparé comme il se doit. Nous vous avons donc listé plusieurs conseils avant d'acquérir.

Bien choisir sa zone géographique

Que vous souhaitiez par la suite louer votre bien ou y habiter, il est primordial de choisir un emplacement desservi par les transports en commun et pourvu de commerces en tout genre. Si vous optez pour une zone reculée, vous devrez prendre en compte les inconvénients liés au transport : multiplicité des déplacements, nécessité d'être motorisé, coût du transport individuel.

Avoir une vision globale du marché

Vous vous êtes arrêté sur une zone de recherche, il est grand temps de vous renseigner maintenant sur les tendances du marché. Pour cela, usez de la magie internet et récoltez le maximum d'informations sur les prix appliqués dans la localité choisie. Vous pouvez aussi vous rendre en agence pour consulter les biens en vente et définir votre budget.

Se lancer uniquement si le bien vous plaît.

Investir dans l'immobilier est souvent le choix d'une vie et on ne peut s'engager à la légère, il faut mûrement réfléchir. Même si on finit toujours par faire quelques concessions, il y en a certaines qu'on ne doit cependant accepter. Ne laissez rien au hasard et demandez-vous si l'endroit visité vous plaît vraiment. Plus les atouts seront nombreux, plus vos chances de louer le bien seront grandes.

Négocier son prêt : taux fixe ou taux variable ?

Par définition, un prêt à taux révisable comporte une part d’aléas. Pour éviter de se retrouver piéger, il est fortement recommandé de garder la maîtrise du risque- Cela passe par de nombreuses vérifications notamment s'assurer de l'existence d'un certain nombre de garde-fous, en particulier le plafonnement du taux d’intérêt (le cap). Le taux est révisable mais dans une certaine limite (à la hausse, comme à la baisse).

La majorité optera donc souvent pour un taux fixe grâce auquel vous pourrez estimer précisément le montant de vos remboursements.

Prévoir son budget

Savoir exactement quel sera le coût de votre crédit, sa durée, le montant de votre apport sont les clés d'une bonne gestion. Vous pourrez ainsi avoir une vision claire de vos futures dépenses et calculer la rentabilité de votre projet à long terme.

Couvrir ses arrières

Pour anticiper les éventuelles incidents de la vie qui pourraient perturber votre capacité de remboursement, il est conseillé de souscrire une assurance (chômage, maladie, loyers impayés, sinistres...).

Investir dans l'immobilier reste donc un choix délicat car il engage l'acheteur financièrement et détermine son cadre de vie sur le long terme. Une erreur d'appréciation peut être préjudiciable alors il est vivement conseillé de vous rapprocher d'experts et de ne pas vous précipiter.