La maison de vos rêves en 24 heures grâce à l'impression 3d.

jeudi, 06 février 2014
Share

Fantaisie ou réalité ? C’est la question que l’on se pose lorsque l'on a à faire pour la première fois avec l’impression tridimensionnelle. Une fantaisie qui est en train de devient réalité.

Une évolution plutôt qu’une révolution. elle ne cesse de nous étonner et ouvre une toute nouvelle dimension dans la fabrication d’objets.  Cette technologie  permet de matérialiser des objets en trois dimensions. Le principe est simple. Il est assez proche de celui d'une imprimante 2D classique, mais il permet de passer du concept à la réalisation, de toucher nos créations et les voir évoluer dans l’espace. En un clic de souris, on peut transposer dans le monde réel toute idée ou création.

Aujourd’hui les imprimantes en trois dimensions sont  accessibles à tous. La possibilité de réaliser rapidement un prototype avec peu d’argent permet à chacun de se transformer en créateur d’objets.

Cette technologie a déjà un pied dans l’industrie dentaire, la bijouterie et l'industrie du cinéma, qui l’utilisent avec succès.

Pas à pas elle gagne du terrain dans le secteur de la construction. Des premiers essais ont déjà été effectués. Lors d'une conférence TEDx organisée par sa faculté en avril 2012, le Dr. Behrokh Khoshnevis, professeur d'Ingénierie Civile et Environnementale à l'Université de Californie du Sud, a présenté une application de cette technologie qui pourrait révolutionner le domaine de la construction.

Un architecte Hollandais, Janjaap Ruijssenaars, prévoit la construction du premier bâtiment réalisé à l’aide d’une imprimante 3D pour 2014.

Avantages:

-La rapidité (la construction d’une maison de 230 m2 grâce  à une imprimante 3D géante, dure environ 20 heures).

-La liberté totale dans les formes architecturales.

Cette technologie pourrait-elle venir à bout des restrictions architecturales liées aux coûts de constructions des formes non conventionnelles?

Serons-nous capables de réaliser nos villas en un clic de souris?

... affaire à suivre...